webleads-tracker

Petit-déjeuner sécurité : le CNAPS en questions

Le récent Petit Déjeuner a rencontré un succès certain et remplit sa mission qui est d’informer les participants sur un thème d’actualité concernant la sécurité privée. Le sujet de la création du CNAPS, nouvel organe unique de contrôle et de régulation des entreprises de sécurité privée ne pouvait qu’interpeller et questionner tout particulièrement des clients qui seront, seraient mis à contribution financière.

Le Président du SNES avait mandaté pour cette mission d’explication son Délégué Général : Pierre Grard. Son exposé a suscité des échanges vifs et intéressants, d’autant plus que les représentants des donneurs d’ordre présents ont exprimé leur scepticisme sur l’idée d’instaurer, pour financer le CNAPS, une taxe additionnelle sur les factures de prestations… à la charge des clients. «Ce que vous nous taxerez en bas de facture, vous le perdrez en haut… » ont assez logiquement rétorqué quelques participants, rejoignant en l’occurrence le SNES qui défend un financement partagé par l’Etat, qui va donc transférer au CNAPS ses pouvoirs de contrôle, auparavant effectués… ou pas … ou mal, par les préfectures. Vaste débat, animé, qui a eu le mérite d’éclairer les enjeux et d’alerter chacun sur les évolutions à venir.

Comments are closed.