webleads-tracker

Entretien avec Vicky Barbeau, Responsable des Services Généraux chez Marymount International School

Marymount International School, Paris est une école privée catholique et internationale située au cœur de Neuilly-sur-Seine, qui s’étend sur une surface de 6000 m2 divisée en 5 bâtiments, dont le principal est classé Monument Historique.
Créée par les religieuses du Sacré Cœur de Marie en 1923 et fondée sur les traditions de celles-ci, l’école accueille des enfants de cultures, croyances religieuses et capacités diverses, recevant un enseignement américain. «Nous avons à cœur de rendre les enfants heureux, de leur offrir un apprentissage et un encadrement fort et de qualité.»

Marymount International School, Paris fait partie du réseau RSHM (Religious of the Sacred Heart of Mary) à travers le monde et de la NWIS (Network International School), réseau mondial.

Quelles sont les particularités de l’établissement ?

Vicky Barbeau : Nous sommes une école privée organisée sous forme d’association et notre établissement est accrédité par 2 organisations reconnues de l’enseignement international. Nos élèves portent un uniforme bleu marine et blanc, pour permettre une plus grande harmonisation entre eux. Ils sont pris en charge par des autobus privés desservant l’ouest parisien et sont encadrés par des moniteurs.
Nous bénéficions d’une infrastructure permettant aux élèves de pratiquer des activités diverses, qui contribuent à leur enrichissement personnel : nous avons un auditorium qui accueille entre autres les pièces de théâtre, les concerts et les cérémonies de remises de diplômes en fin de cursus (8ème grade, l’équivalent de la 4ème en France) ; c’est un très beau moment, les drapeaux de plusieurs pays sont déployés et les élèves portent des toges ! Nous disposons d’une magnifique salle de musique équipée de nombreux instruments, nous permettant de donner des concerts et d’héberger une chorale ainsi qu’une comédie musicale. Nous sommes dotés d’une salle d’art et nous avons récemment créé un gymnase de 1200 m2 qui a nécessité de creuser à 12 mètres de profondeur ! Nous organisons des tournois de sport internationaux avec des élèves issus des autres établissements de Marymount dans le monde. Nous avons aussi une infirmière à plein temps.

Parallèlement à la fonction scolaire, organisez-vous un accueil supplémentaire, notamment pendant les vacances des élèves ?

Vicky Barbeau : Nous avons ouvert il y a 5 ans un Summer Camp qui propose plusieurs formules pendant la dernière semaine de juin et les 2 premières de juillet, ainsi qu’une semaine pendant les vacances de Pâques. Ce Summer Camp est accessible à tous. Nous comptions 60 enfants la première année de lancement et nous encadrons environ aujourd’hui 250 enfants par semaine, c’est une réussite ! Nous proposons des animations variées, en anglais bien sûr : activités sportives, art dramatique, comédie musicale,
informatique… Les jeunes sont âgés de 3 ½ ans à 16 ans, et nous les regroupons par tranche d’âge et par niveau.

Quel est votre rôle ici et quelles ont été vos fonctions antérieures ?

Vicky Barbeau : J’ai vécu 19 ans à Washington où j’étais l’assistante du proviseur de l’école française internationale, puis j’ai travaillé à l’Ambassade de France en assistant l’attaché culturel et l’Ambassadeur de France. J’ai rejoint Marymount il y a 6 ans et j’occupe la fonction de Responsable des Services Généraux, et notamment la responsabilité de la sécurité.

Quelles sont les problématiques en matière de sécurité dans un établissement accueillant une population si jeune ?

Vicky Barbeau : Le dispositif sécurité est essentiel pour nous, le site est sensible. Nous devons être très vigilants pour protéger nos élèves. Le moment le plus important se situe à l’accueil le matin et à leur départ le soir. Nos agents sont très attentifs et connaissent bien les élèves et les problématiques de sûreté. Nous veillons également à toute tentative d’intrusion. Nous bénéficions en plus d’agents spécialisés qui surveillent au
quotidien les abords de l’école. Nous avons également la chance d’avoir 3 ou 4 policiers de la ville présents lors des entrées et des sorties de classe. La sécurité doit être irréprochable.

Avez-vous d’autres dispositifs pour renforcer la sécurité ?

Vicky Barbeau : Nous avons des caméras de surveillance à l’intérieur de l’établissement qui complètent le dispositif de sécurité. Nous avons également réalisé d’importants travaux : un système de double porte avec sas d’entrée. Nous sommes en liaison continuelle avec l’Ambassade des Etats-Unis qui nous apporte une protection supplémentaire.

Quel est le risque le plus important pour vous ?

Vicky Barbeau : Le risque le plus important serait un enlèvement d’enfant ou une personne mal intentionnée s’introduisant dans l’établissement mais tous les moyens sont en place pour que cela ne se produise pas.

Pourquoi avez-vous choisi DPSA, quelles sont vos attentes ?

Vicky Barbeau : Nous avons choisi DPSA car nous nous sommes tout de suite sentis en confiance, entendus et compris. DPSA a su s’adapter à notre problématique et à nos contraintes en matière de sécurité et de sûreté et à en mesurer les enjeux essentiels.

Quelle est la valeur ajoutée de DPSA, y a-t-il une qualité de service nouvelle ?

Vicky Barbeau : DPSA nous procure une tranquillité et une sérénité au quotidien. La sécurité n’est plus un sujet, une source d’inquiétude. Les agents maîtrisent parfaitement leurs fonctions et réagissent à toute situation. La qualité de service est bien réelle. Les passages de contrôleurs la nuit à l’improviste sont également appréciables. Je n’ai jamais dû contacter le siège pour le moindre souci.

Que pensez-vous de l’encadrement ?

Vicky Barbeau : L’encadrement est tout à fait à la hauteur. Nous organisons des réunions mensuelles avec DPSA qui se déroulent dans les meilleures conditions et rapidement puisque tout fonctionne au mieux. DPSA sait également réagir dans les plus brefs délais lorsque nous avons besoin de personnel supplémentaire lors d’un évènement particulier que nous organisons.

Combien d’agents employez-vous, doivent-ils avoir des compétences particulières ?

Vicky Barbeau : Nous avons 2 agents en permanence sur le site et 1 agent la nuit. Il est nécessaire qu’ils soient bilingues mais doivent faire preuve également de courtoisie, d’élégance et de finesse, avoir une autorité souriante, de la bonté ; les enfants les adorent et les parents sont tout à fait en confiance. Ils font partie de la maison.

Souhaiteriez-vous recommander la société DPSA, pour quelle raison ?

Vicky Barbeau : Je recommanderai avec plaisir la société DPSA, car nous travaillons avec professionnalisme et en toute confiance, l’un avec l’autre. DPSA se situe comme un véritable partenaire. Je ne suis plus préoccupée par la sécurité, ceci représente un gain de temps et me procure une sérénité au quotidien, ce qui est essentiel.

Comments are closed.