LA SECURITE HUMAINE DANS LES LIEUX CULTURELS A PARIS

Depuis la création de DPSA en 1980, nous avons toujours géré la sécurité et sûreté de musées ou de fondations à Paris. La plus longue période a été celle du Musée Maillol de 1996 à 2016, puis le Musée Jacquemart André.

DPSA Ile de France sécurise à l’heure actuelle près d’une dizaine de musées et lieux culturels parisiens. Décryptage d’une prestation spécifique.

Le métier est sensible, la sûreté et sécurité des musées et sites culturels parisiens requiert des prestations performantes assurées par des spécialistes et sans sous-traitance. L’expertise de DPSA Ile de France sur ce secteur en particulier, couplée avec plus de 40 ans de « sécurité des sites sensibles », permet à nos clients de bénéficier de mutations entre sites pour des expériences identiques.

La protection et surveillance des biens de valeur, le contact avec le public au quotidien au sein des lieux culturels doivent être assurés par des agents de sécurité expérimentés, en tenue impeccable, physionomistes,  réactifs et capables de s’adapter aux divers types de visiteurs internationaux. Une formation spécifique adaptée aux enjeux sécuritaires des lieux culturels et un soutien technologique et vidéo permettent également une réactivité immédiate et, dans certains cas, un effectif plus réduit.

La combinaison de matériels et de vidéo-surveillance associée à un encadrement fort et présent pourra éviter des incidents ou anticiper des vols ou dégradations volontaires ou accidentelles d’oeuvres. Quand en plus les sites réalisent des audits avec leurs partenaires technologiques, ils maximisent leur politique sécurité.

Beaucoup d’établissements et lieux culturels ont souffert de la crise Covid, de la fermeture de leurs murs, et cela n’a pas renforcé leurs capacités financières. Le piège étant de penser faire des économies sur la sécurité sous tous ses aspects. Piège facile et ô combien dangereux face au développement des incivilités et au peu de respect de certains visiteurs…

Il est nécessaire, voire indispensable, de remettre en question son dispositif et son prestataire en place. Les consultations de spécialistes de la sécurité des lieux culturels permettent également un audit gratuit…

On peut croire qu’il est bon de ne rien faire. Cela ne permettra pas de constater que les formations des agents ne sont plus à jour, que les visites médicales ne sont pas réalisées, que les cartes professionnelles ou de séjour sont inexistantes ou périmées.  C’est ce qui est arrivé quand nous avons remplacé en 2019 le numéro 3 mondial de la sécurité privée pour reprendre un Musée parisien prestigieux, lui aussi en attente de conseils. Un partenariat de confiance qui nous a permis, avec un Chef de Secteur SSIAP 3 impliqué, de participer à une commission de sécurité, indispensable à la réouverture du musée rénové.

Alors oui, DPSA Ile de France est devenu en 42 années d’existence un bon spécialiste de la sécurité des musées et lieux culturels parisiens, attaché à délivrer une prestation qualitative dans la durée.

 

Spécialistes de prix bas, opérateurs multiservices pour sécuriser une maison de luxe à très forte demande de valeur ajoutée : cela n’a pas de sens

 

Plus de 3500 entreprises de sécurité humaine, spécialistes des prix bas, opérateurs multi-services ou tous métiers, géants en recherche de chiffre d’affaires, groupes étrangers ou provinciaux, experts de la distribution ou des marchés publics, sont candidats pour sécuriser un site culturel parisien, une «maison de luxe» à très forte demande de valeur ajoutée… cela n’a pas de sens !

Mais cela restera assez fréquent, tant que la co-responsabilité des donneurs d’ordre ne sera pas vraiment en place.

Et si en plus des problèmes de recrutement s’installent durablement dans notre profession peu valorisée, peu reconnue, peu payée, je vous laisse imaginer les risques que les lieux culturels prennent demain avec des prestations moins-disantes !

 

Sécurité des musées et lieux culturels à Paris

Toutes nos prestations de surveillance humaine

Réaliser un audit sécurité en ligne

 

 

Comments are closed.